5 lieux à voir à Bari

    Show all

    5 lieux à voir à Bari

    5 lieux à voir à Bari avec Veloservice : voilà ce que tu dois savoir, nous ferons le reste !

    « Si Paris avait la mer, ce serait une petite Bari «  comme le dit un proverbe barese. Même si la comparaison avec la capitale française pourrait sembler plutôt hasardeuse, cependant pour la plupart Bari reste une ville extraordinaire, pleine de choses à voire mais aussi à dégoûter.

    Voilà les 5 lieux à voir à  Bari avec Veloservice pendant un bref séjour, supportés pour l´ occasion par nos guides touristiques, à la découverte des attractions principales.

     

    1 La Basilique de Saint Nicolas

    La Basilique de Saint Nicolas à Bari est l’un des édifices religieux les plus importants et pittoresques d’Italie. Patron de Bari, un saint cher aux catholiques comme aux orthodoxes, Saint Nicolas de Myre est l’évêque qui, selon la légende a donné origine a père Noël, notre « Babbo Natale ».

    Ses restes reposent juste dans la crypte de cette Basilique, et pour cette raison elle est lieu de pèlerinage de la part de fidèles catholiques et russes orthodoxes. En effet, il s’agit d’un des rares lieux de culte italiens, où sont célébrées les messes de chacun des deux rites.

    La Basilique de Saint Nicolas fut édifiée juste pour conserver les reliques du Saint en 1089 : aujourd’hui, c’est l’un des lieux les plus visités des Pouilles et mérite une visite pour de nombreuses raisons.

    Il s’agit d’un exemple merveilleux de style Roman des Pouilles et à l’intérieur vous pourrez admirer les plafonds en bois doré avec des fresques du 17ème siècle, l’autel en argent, un ciborium ( le baldaquin en marbre au-dessus de l’autel),le plus ancien des Pouilles, qui remonte à l’ année 1150, et la chaise de l’évêque, l’une des sculptures Romanes les plus représentatives des Pouilles.

    Le trésor de Saint Nicolas, qui continue de s’accroitre grâce aux ex- voto des fidèles, est conservé dans le musée Nicolaiano à côté de la Basilique et abrite entre autres des artefacts en argent, des codes miniaturés et de précieux rouleaux.

    1. Bari Vecchia

    Le quartier de Saint Nicolas, « Bari Vecchia » pour les Baresi, s’étend entre les deux ports, le vieux et le nouveau, donne sur la promenade sur la mer, et représente la vieille ville de Bari. Le noyau de Bari Vecchia date du Moyen Âge, est entouré par des murs et dominé par le château Normand- Souabe, qui est l’un des symboles des Pouilles. Pénétrant dans ce dédale de ruelles, il semble que rien n’a changé : aux portes il y a les dames qui font les célèbres orecchiette ( petites oreilles) sur la place à pâtisserie, armées seulement d’eau, de semoule et de couteaux ; les maisons sont proches les unes des autres et à chaque coin de rue il y a des églises, des monuments et des vues sur la mer. La Basilique de Saint Nicolas se trouve juste dans cette zone, ainsi que la pittoresque Cathédrale de Saint Sabin, qui date de l’année 1100 et abrite, entre autres, un précieux code miné médiéval. Se promener sur les « chianche » ( les grandes pierres du pavé), dans le centre- ville, vous permettra de découvrir au moins dix autres églises, dans une atmosphère où le temps semble être arrêté, dans un lieux où tout le monde se connaît et les odeurs provenant des cuisines se mêlent à la brise marine. En outre, à ne pas manquer, le fort de Saint – Antoine Abate, édifié en 1300 à des fins défensives.

    Bari Vecchia, en plus d’être le cœur des attractions principales de la ville, est même le cœur de la vie nocturne : en fait, le soir, la muraille devient le lieu de rencontre des jeunes et des familles Baresi.

    3 La promenade sur la mer

    La promenade sur la mer de Bari fur inaugurée en 1927, à l’époque fasciste : au- delà des idéologies, aujourd’hui elle est l’une des promenades les plus célèbres de la ville et une opportunité unique d’admirer d’un seul coup d’œil  un groupe d’édifices en style Liberty tardif, et en même temps de respirer l’atmosphère de Bari, entre espaces verts et une incomparable vue sur l’Adriatique. La partie de la promenade la plus connue comprend rue Imperatore Augusto, rue Araldo di Crollalanza, et rue Nazario Sauro, du port nouveau au port vieux. A mi- chemin, un passage dans le mur d’enceinte permet d’entrer dans la vieille ville, alors qu’ à l’intérieur de la promenade sur la mer donnent quelques – uns des bâtiments les plus beaux de Bari, tels que l’hôtel delle Nazioni, le théâtre Kursaal Sainte- Lucie et le palais de la Province.

    1. Le Château Normand- Souabe

    Edifié sur les restes du château précédant voulu par Roger le Normand en 1131, cet édifice fut complètement anéanti en 1156 et rebâti selon la volonté de Fréderic II de Souabe en 1223. Aujourd’hui  qu’ il y a mille ans, le château Normand- Souabe pointe vers le ciel sur la vieille ville de Bari, en protégeant son entrée principale et en dominant la mer. En plus de son importante valeur historique, le château est le siège de la Surintendance pour les Biens Environnementaux, Archéologiques et Historiques des Pouilles, et c’est l’un des monuments les plus importants d’Italie. Le château Normand de Bari. Le bâtiment se compose de deux parties distinctes : le Donjon ( ou Mastio), celui rebâti selon la volonté de Fréderic II, comprend deux des tour originelles, alors que l’autre côté inclut les bastions ainsi que les autres Donjons ajoutés en 1500. Un pont sur le fossé, accueille les visiteurs à l’entrée : un portail Gothique et une cour de la Renaissance donnent sur l’intérieur du Château. Au rez-de- chaussée, le château abrite une Gypso thèque avec quelques- uns des moules des monuments les plus importants des Pouilles.

    5 Bari Souterraine

    Pour ceux qui ont envie de visiter la ville d’un point de vue spécial, et en même temps de toucher du doigt son très riche histoire, Bari souterraine est une visite guidée nocturne qui, en compagnie d’ archéologues autorisés, commence dans les souterrains du château Normand- Souabe et traverse sous terre la ville ancienne. Sur le chemin, il est possible de reconstituer la vie de la ville : depuis sa première implantation avec une hutte qui remonte à l’âge du Bronze, en passant par l’époque Romaine et par l’époque glorieuse de la Capitale de l’Empire Byzantin à l’Ouest, ou les églises Chrétiennes et Byzantines surgissaient à peu de distance les unes des autres et tout autour se développaient les maisons et les boutiques d’artisanat, exactement comme aujourd’hui à Bari Vecchia. La visite guidée de Bari Souterraine permet de comprendre clairement que toute la vieille ville s’est développée sur des strates progressifs : les maisons et les églises ont été bâties sur les restes de celles précédentes et encore aujourd’hui on peut trouver tombes, poterie et restes de cheminées : les souterrains de la Basilique de Saint Nicolas, par exemple, cachent une ancienne Basilique Paléochrétienne.

    Quoi manger à Bari

    La cuisine Barese est à juste titre célèbre pour la qualité des produits qui sont toujours au premier plan par rapport à la création des plats. Vous trouverez donc poissons, mollusques et coquillages toujours frais du jour, légumes de saison et primeurs, assaisonnés avec du précieux huile d’olive, dans une combinaison délicieuse et presque impossible à oublier. Il est difficile de choisir un plat typique : certainement vous devez dégoûter les petites oreilles, faites à la main et assaisonnées de fanes de navet ou du ragoût de cheval, et le ris « alla Barese », c’est à dire du ris avec des pommes et des moules. En outre, à ne pas manquer, les cavatelli avec les fruits de mer et d’autres spécialités telles que le pulpe et les allievi (petits calamars), à manger crus, les oursins avec le pain et le four dorade « alla Barese ». Si vous avez envie de dégoûter un plat unique et vraiment délicieux, nous vous recommandons la fougasse ou le calzone farci aux oignons, olives vertes, œufs, tomates,  anchois et brebis ( Pecorino), et les « sgagliozze », triangles de polente fritte. Pour conclure le repas,  il y les très délicieux desserts Baresi : bocconotti, paste reali, castegnelle et zeppole.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *